Syndrome prémenstruel

Chaque cycle de femmes est unique. Certaines femmes remarquent à peine que leurs règles vont et viennent. Pour d’autres, cependant, leurs règles peuvent être une épreuve mensuelle avec des sautes d’humeur, un gain de poids, des crampes douloureuses et des saignements abondants. La gamme de symptômes correspondant aux cycles mensuels est appelée syndrome prémenstruel ou SPM.

En Occident, on pense souvent que ces symptômes font partie des règles normales. En médecine chinoise, cependant, le syndrome prémenstruel est considéré comme le résultat d’un déséquilibre ou d’une déficience sous-jacent.

Selon la médecine chinoise, un cycle menstruel «sain» est :

  • d’environ 29 jours (nous suivons la lune)
  • régulier (+/- deux jours par mois)
  • de 5 jours
  • a un couleur rouge sang frais
  • n’a pas de caillots
  • d’une abondance moyenne (changement de serviette hygiénique toutes les 4 heures env.)

Dès lors, le syndrome prémenstruel (SPM) est le nom d’un groupe de symptômes pouvant survenir jusqu’à 14 jours avant vos règles. Les symptômes disparaissent généralement une fois que vos règles commencent.

Les symptômes très variables peuvent inclure:

  • Seins douloureux
  • Maux de tête
  • Prise de poids (gonflement et/ou rétention d’eau)
  • Crampes abdominales
  • Irritabilité
  • État dépressif
  • Fatigue
  • Acné
  • Hypersensibilité
  • Anxiété
  • Augmentation de l’appétit
  • Constipation
Causes:

L’explication la plus courante du syndrome prémenstruel, d’un point de vue occidental, est qu’il s’agit d’un déséquilibre entre vos deux principales hormones de la reproduction (œstrogène et progestérone) et / ou d’une perturbation du système de rétroaction qui régule vos hormones de la reproduction.

Les chercheurs estiment que le cerveau de certaines femmes est plus sensible à ces hormones et que les symptômes du syndrome prémenstruel se produisent parce que votre cerveau réagit de manière excessive en progestérone et en œstrogène, provoquant des modifications des substances chimiques du cerveau appelées neurotransmetteurs.

Traitement:

La médecine chinoise est extrêmement efficace pour traiter les affections sous-jacentes qui perturbent le cycle menstruel.

Dès lors, des questions vous seront posées sur votre cycle et le fonctionnement des différents systèmes de votre corps. Une fois qu’une évaluation approfondie est établi, un traitement personnalisé en fonction du diagnostic vous sera proposé.

Ce dernier comprendra de l’acupuncture, de la phytothérapie et de la diététique. Selon la situation, un suivi avec notre diététicienne vous sera proposé.