Acupuncture

Le pilier thérapeutique chinois le plus utilisé en occident.

« Zhen Jiu Fa » Littéralement : méthode des aiguilles et de la cautérisation.

L’acupuncture fait partie des 13 branches thérapeutiques de la médecine chinoise ancienne et parmi les quatre branches traditionnelles, dites  «  interventions externes ».  Celles-ci sont le massage « Tui Na An Mo », les mobilisations articulaires « Zheng Gu » , les emplâtres « Gao »  et l’acupuncture et la moxibustion « Zhen Jiu ».

L’acupuncture restaure les fonctions normales de l’organisme en stimulant certains points sur les méridiens. Plus précisément, il s’agit de l’insertion de certaines aiguilles sur des points bien précis qui vont permettre de soigner les patients. Plus d’infos.

C’est sur ce concept que ce base l’acupuncture esthétique. En effet, elle permet d’améliorer ou de garder l’état de santé de votre visage en quelques séances d’acupuncture seulement. Plus d’infos.

Dans un sens plus large l’acupuncture comprend un ensemble de méthodes dont la principale est l’insertion d’aiguille mais elle comprend également :

– la moxibustion (directe ou indirecte).  C’est le fait de chauffer certains points à l’aide d’une matière nommé Moxa (Armoise : Artemisia Vulgaris) qui aideront les patients. Cette méthode complète et renforce, parfois remplace, l’action de l’acupuncture par une action réchauffante et vasodilatatrice. Plus d’infos

– les saignées. L’aiguille ressemble à celle employée pour les tests de glycémie. On cherche à provoquer un saignement léger. Cette technique est utilisée dans des situations particulières. Plus d’infos

– les ventouses. Flacons en verre à ouverture ronde et lisse. Appliquer correctement à même la peau, elles vont  créer une dépression qui va amener le Qi et le sang vers la surface du corps et les faire circuler. Plus d’infos

– le grattage. Cette technique consiste à frotter la peau avec un instrument à bord lisse. Plus d’infos